Le travail agricole en pays Sénoufo

La principale activité de l’homme Sénoufo est l'agriculture.

Toute sa vie est rythmée par deux saisons : la saison des pluies et la saison sèche.

 

Le système agricole est fondé sur :

  • le gros mil ou sorgho (kàlaga en langue senoufo)
  • le maïs (dufugo)
  • le petit mil ou mil pénicillaire (shoo)
  • l’arachide (fwuungee)
  • le coton (Koono) comme culture de rapport.

Le riz est cultivé surtout dans des plaines inondées, dans des bas-fonds et aux bords des marigots.

Dans certaines régions sont cultivés le fonio, les haricots, et l’igname

 

 

CHANT DE CULTURE

 

REFUSER LA TRAHISON ET NE PARLER QUE DE DABA

 

Ils ont refusé la trahison

Et ne parlent que de daba

Les gens ont refusé la trahison

Et ne parlent que de daba

Allons-y crier sur le petit Zié

Saluons notre père Zankani en promenade

Le petit Zié de Zikani, voilà ton salut

Ce sont les enfants des hommes de mon unique parole

Fils de deux Bangali, voilà ton salut

Zié des hommes, grand coupeur de terre

Que Dieu transmette mon salut au héros

Sac de piment des jeunes

Hutte au bord de la route des cimetières pour mes jeunes,

répond à mon salut

Les êtres ont peur de la hutte dans ce monde

Elle reste vide encore

Eau de vieille tombe pour les jeunes

Que Dieu transmette mon salut au héros

Lorsque tu bois toute l’eau d’une vieille tombe

Tu as bu l’eau d’un parent ainsi

Griottes, c’est le jeune lion que vous voyez

C’est Mpè des hommes de mon unique parole, griottes

Cloche d’hyène pour les jeunes

Que Dieu transmette mon salut au héros

Saluez-le et que Dieu fasse arriver mon salut au héros

Chien méchant sans rival parmi les hommes

Voilà ton salut

Zié des hommes, grand lion d’origine finie

Que Dieu transmette mon salut au héros

Enfant des hommes de mon unique parole.

 

 

 

Dans de nombreux villages nous trouvons quatre zones de culture :

  1. <!--[if !supportLists]-->Les kankaanye : les petits champs de sorgho, d’arachides, proches du village et cultivés durant la saison de pluies surtout par des femmes ayant atteint un certain âge.
  2. Les Sazanye ou kankaancyè , jardins proches des cases, entourées d'une haie ou clôture, où l'on cultive le piment, la tomate, le gombo (hibiscus esculentus), l’aubergine...
    Ce sont les femmes chargées de procurer les condiments pour les repas familiaux, qui se livrent au jardinage
  3. Les Kèrèye ou champs de brousse, distants parfois à six ou sept kilomètres du village, consacrés à la culture de mais, coton, sorgo et petit mil.
  4. Les Fayi ou plaines inondées durant l’hivernage où les hommes et les jeunes gens cultivent durant la saison sèche , la patate douce et la pomme de terre. On cultive le riz durant la saison de pluies
  5. Dufaye. Nombreux sont les jeunes Sénoufo dans la région de Sikasso, là où il y a des marigots ou des bas-fonds, qui se livrent à la culture maraîchère : la tomate, l’oignon, les choux, et à l’arboriculture. Ils plantent des manguiers, des orangers , des bananiers et des citronniers.

 

 

Si le travail agricole est l’activité première de l’homme Sénoufo, il exerce aussi beaucoup d’autres activités telles que :

  • La construction de maisons et des greniers
  • La chasse
  • L’apiculture
  • Le tissage
  • La vannerie
  • La forge
  • La pêche